Menu de navigation

Agences de rencontres à Windsor directeur

Une rencontre inattendue qu'il a souvent racontée à sa fille Clémence. Par Gwendoline Richet People Dans une interview accordée au magazine Point de vue, Clémence est revenue sur les meilleurs souvenirs de son père, Jean Rocherfort. Elle a notamment évoqué sa rencontre avec Elizabeth II. Trois années sont passées depuis le décès de Jean Rochefort, mais il laisse un souvenir indélébile dans la mémoire de sa fille Clémence. Le 24 septembrela cinquième fille de l'acteur français publiait Papa, un ouvrage empreint de nostalgie faisant le portrait de l'homme et du père qu'était le grand Jean Rochefort. Aujourd'hui, c'est dans les colonnes de l'hebdomadaire Point de vue que Clémence Rochefort évoque à nouveau son père. Elle revient notamment sur les petites anecdotes marquantes de la vie de l'acteur, entre autres, sa rencontre avec la reine Elizabeth II à l'occasion d'un dîner privé au Palais de l'Elysée.

Justin Massie

Par attendant, nous sommes allés enquêter à Berlin, Milan et Portland, trois villes comparables à Montréal sur les plans de la taille et de la population, voir comment la culture s'y portait. D'une ville à l'autre, nous avons découvert des scènes culturelles extrêmement différentes, mais qui avaient en vulgaire, avec Montréal, un appétit pour la création et la créativité. Dernier constat: Montréal a peut-être encore deux soit trois choses à envier aux autres métropoles culturelles, mais plus pour extrêmement longtemps.

En ce moment

Whatsapp Ses paroles ont ému la pays britannique. Mais pas seulement. Elle se met en retrait, contrairement aux individu et femmes politiques, souligne Stéphane Bern. Dès la deuxième partie de ton discours, elle remercie le National Health Service, les travailleurs, ceux qui restent à la maison. Et valorise les valeurs britanniques que sont la résolution, la bienveillance et la camaraderie.

Agences de rencontres lointains

Clémence Rochefort : Ils ont partagé leur amour des chevaux

Débats: l'Occident a-t-il raison d'attaquer Kadhafi? Cette intervention est-elle justifiée? Le Canada fait-il bien de participer à cette opération? L'objectif devrait-il être limité à la protection de la population libyenne, soit bien aller jusqu'au renversement du constitution Kadhafi?

Jean Dorion

C'est le débat lancé par un chemise publié dans La Presse il y a une semaine, débat qui s'est poursuivi dans le blogue de l'éditorial, sur Cyberpresse, cette semaine. En conséquence, lundi, nous demandions à nos lecteurs de nous proposer des titres avec livres qui devraient figurer au plan des écoles québécoises. À ce aspect, personnes ont répondu à notre avertissement, y allant de commentaires généraux soit nous proposant des auteurs qui, à leur avis, sont incontournables.