Sur le même sujet

Homme solitaire hommes vivant

La solitude, une histoire des gènes? Comment devient-on hikikomori? Ils questionnent notre rapport à la reconnaissance sociale. Ils interrogent les fondements même de notre société moderne. Une interprétation socio-économique a assimilé cette mouvance comme un effet de la décennie perdue des années 90, c'est-à-dire la crise ayant vu le Japon sombrer dans une période de déflation et de montée du chômage. Ce qui tient ces otakus équivalent du nerdune personne solitaire, ndlr en éveil?

Histoires extraordinaires

Cependant ce machisme social profite-t-il vraiment aux hommes? Crédit : DR Quelle aurore la condition des hommes japonais, 15 ans après cette enquête? Comme par , ces hommes souhaiteraient des cadences de travail plus humaines, du époque pour réfléchir et pour être lui. Résultat : en , plus avec cas de karoshi mort par épuisement au travail ont été reconnus avec les autorités publiques et concernent majoritairement des hommes. Ces excès sont également souvent pointés du doigt comme étant les causes de la dénatalité du pays. On le voit souvent par le kabuki, dont la seule descendant est parfois le double suicide.

Le horla et autres contes fantastiques

Avec Yann Rousseau Publié le 18 messidor à Tétanisé par l'irrémédiable rétrécissement avec sa population qui risque de perturber son économie, le gouvernement japonais vient de sonder 4. Pour expliquer cette impasse amoureuse, les sondés - des hommes et des femmes âgés avec 20 à 40 ans - indiquent qu'ils n'ont pas suffisamment d'opportunités par leur vie quotidienne pour trouver l'âme soeur ou qu'ils n'ont pas beaucoup de ressources financières pour oser blesser une vie à deux. Situation alarmante Réagissant à ces résultats, le administration de Shinzo Abe a promis avec tenter de promouvoir des mesures afin de favoriser le mariage de ses citoyens, qui reste la forme d'union ultra-dominante dans le pays. En stimulant ces unions, l'exécutif espère redresser doucement la natalité, dans un archipel quand personne ne conçoit d'avoir un gamin hors mariage.

A l’école du bonheur par le sexe

Révéler ce contenu Voir la page avec la critique Ce livre de neuf n'est pas le meilleur livre avec Murakami même si on y retrouve sa plume, si fluide et brillante, son univers subtilement onirique. Il n'est pas comparable au prodigieux et mémorable Kafka sur le rivage , au délicat La Balade de l'impossible, alors au surprenant 1Q Entre autres. C'est vrai. Mais qu'il fut plaisant avec retrouver cet auteur via ces neuf qui se lisent avec facilité alors quasiment d'une traite. Une fois n'est pas coutume, les hommes sont placer à l'honneur. Des hommes sans femmes.